Millepertuis : posologie, effets secondaires d’un antidépresseur naturel

Un antidépresseur totalement naturel, le millepertuis est largement utilisé pour lutter contre les différents types de dépression, qu’elle soit légère ou modérée. En effet, les vertus du Millepertuis sont tellement nombreuses et la plante ne présente aucun effet secondaire contrairement aux médicaments conventionnels, ce qui explique pourquoi elle est si prisée.

Qu’est-ce que le millepertuis ?

C’est une plante sauvage sous le nom scientifique d’Hypericum perforatum, originaire d’Asie centrale, d’Europe, et d’Afrique du Nord. Utilisé en Europe dès le Moyen-âge, il est également connu sous le nom d’herbe aux mille trous, herbe de Saint Jean, herbe aux piqûres ou encore chasse-diable. Le nom chasse-diable est employé au Moyen-âge par les savants qui lui attribuèrent le pouvoir d’éloigner les sorcières et les démons. Plus tard, on saura que ces esprits diaboliques font en fait référence aux états dépressifs. On compare souvent ses fleurs jaunes au soleil, ces dernières florissant au solstice d’été. D’ailleurs, un de ses noms anglophones y fait référence : terrestrial sun (soleil terrestre).

Les nombreux effets bénéfiques du millepertuis

Les vertus du Millepertuis contre la dépression ne sont plus un secret pour le monde entier. Il permet de lutter contre les formes légères ou modérées de la dépression réactionnelle et des troubles de l’humeur, efficacité qui est par ailleurs reconnue par l’OMS. Cette plante est même plus performante que les antidépresseurs conventionnels tels que le Celexa ou le Prozac. Le millepertuis agit également sur les dépressions sévères en diminuant les symptômes et la rémission de ces dernières. Outre tout cela, il est aussi efficace pour traiter la dépression saisonnière, en l’accompagnant avec la luminothérapie. On estime également qu’il a des propriétés neuroprotectrices et antioxydantes qui permettraient de lutter contre la maladie d’Alzheimer, car des extraits de la plante semblent prévenir la mort des cellules.

Précautions d’emploi

Qu’il soit ingéré sous forme de poudre ou de gélule, le millepertuis ne convient pas à tout type de patient. Avant d’en prendre, il faut toujours consulter votre médecin traitant afin d’éviter l’apparition de certains effets indésirables et optimiser les vertus du Millepertuis sur votre organisme. Tout d’abord, il est à noter que cette plante ne convient pas aux enfants ni aux personnes ayant un problème de fertilité, encore moins aux femmes allaitantes ou enceintes. Aussi, si vous suivez actuellement un traitement avec des antidépresseurs de synthèse, veillez à diminuer progressivement la dose des antidépresseurs conventionnels et en contrepartie, augmenter petit à petit la dose du millepertuis. Si vous souhaitez arrêter votre traitement, il ne faut pas faire un arrêt brusque, diminuez progressivement la consommation.

Aubépine : bienfaits et effets secondaires de l’infusion
Fleurs de Bach : stress, sommeil, liste des 38 à utiliser