Quelles sont les différents modes d’extraction de l’huile de CBD ?

Substance souvent controversée, considérée même par de nombreuses personnes comme étant dangereuse, le cannabidiol (CBD) extrait du cannabis possède pourtant de nombreuses vertus. Le CBD est effectivement un antioxydant, un anxiolytique, un anti-vomitif et aussi un excellent antidouleur. Disponible sous différentes formes, l’huile de CBD est le plus répandu et l’utilisé. Mais pour tirer parti de ces nombreux bienfaits, il est d’abord nécessaire d’extraire le CBD du cannabis. Mais quels sont les différents types d’extraction de l’huile CBD ?

Les différents modes d’extraction de l’huile de CBD

Il existe de nombreuses méthodes d’extraction du CBD du cannabis, mais seulement trois méthodes sont plus connues et plus utilisées, à savoir l’extraction au CO2, l’extraction à l’huile alimentaire et l’extraction par solvant liquide. À noter que chaque méthode a ses propres avantages comme ses propres ingrédients, notamment au niveau du coût, de la qualité et aussi de la pureté du produit. La qualité du produit dépend surtout de la matière première. Il est important de choisir des variétés de plantes riches en cannabidiol dont le pourcentage de concentration en THC ne descend pas en dessous des 0,2 %. Les plantes ne doivent pas non plus contenir des traces de pesticides ou tout autre produit chimique lors de la culture.

Dans les détails

La première est l’extraction au dioxyde de carbone travaillé de manière à entrer dans un état supercritique. Nécessitant de l’équipement de pointe et des compétences élevés et donc destinés aux spécialistes du métier, il s’agit pourtant de la manière la plus propre pour tirer le meilleur parti du cannabinoïde. Le CO2 est aussi la manière la plus sure, la plus efficace et la mieux maitrisée qui existe actuellement. Ses propriétés gazeuses lui permettent de traverser la matière végétale et de dissoudre les constituants. Pour l’extraction au solvant liquide, cette méthode utiliser généralement des solvants comme l’alcool pour extraire une molécule donnée du cannabis et des fleurs de chanvre. Elle est peu couteuse et ne demande que très peu d’équipement. Il suffit à titre d’exemple d’utiliser un simple riche cocher, une plaque chauffante en plus des récipients nécessaires à la récolte. Et enfin la troisième méthode consiste à d’extraire l’huile CBD à l’aide d’huile végétale naturelle, utilisée comme solvant. Cette méthode est plus naturelle et douce, sans risque de résidus dangereux.

Traitements supplémentaires

Après extraction, outre le CBD, tous les autres cannabinoïdes seront toujours présents. L’huile CBD nécessite donc quelques traitements supplémentaires afin d’obtenir un produit de meilleure qualité. Elle nécessite à titre d’exemple une décarboxylation pour convertir les acides cannabinoïdes en cannabinoïdes actifs. Il est aussi nécessaire d’apporter quelques purifications afin de retirer les graisses indésirables et d’autres composants chimiques. Ce qui lui donne une odeur plus naturelle et discrète et une couleur plus légère. Le CBD nécessite aussi un enrichissement après extraction. L’huile de CBD fait partie des produits phares de l’industrie du CBD. Greeneo vous aide à mieux comprendre, acheter et utiliser les effets de ce produit.

Les bienfaits de l’huile de CBD en complément alimentaire
Quelles sont les différents types d’huiles CBD existants ?