Le “daily life” d’une VDI

VDI

Liberté, autonomie et flexibilité, ce sont bien les termes qui définissent la spécificité de ce métier. La profession de VDI et les atouts qui l’accompagnent font rêver plus d’une personne. Quel que soit le domaine d’activité (mode, cosmétique, alimentaire, etc), ce marché est revenu sous les feux des projecteurs en quelques années. Cependant, la vie d’une vendeuse à domicile requiert certaines conditions pour réussir. On fait le point sur une journée type et ses prérequis pour gérer son activité. 


Prenez quelques minutes pour découvrir la réalité du métier ainsi que son quotidien. Afin de contextualiser, nous préciserons les différences notables entre une vendeuse à domicile indépendante et un salarié. Aussi, nous présenterons nos meilleures astuces pour entreprendre au mieux l’activité … et la faire perdurer. 

Rappel : quelles sont les différences entre une VDI et un salarié ? 

Du point de vue social, la VDI est considérée comme un salarié. C’est-à-dire qu’au regard de la sécurité sociale, la personne est protégée en cas de besoin. Néanmoins, du point de vue fiscal, la VDI est assimilée au statut d’indépendant. 


Autre différence, la relation entre la VDI et l’entreprise. En effet, l’indépendant organise et gère librement son activité. Aussi, il détermine seul ses objectifs financiers sans qu’un supérieur hiérarchique ne donne des directives. 


À présent que les quelques essentiels sont énoncés, nous pouvons vous livrer les grandes lignes du quotidien d’une vendeuse indépendante. Nous sommes persuadés que vous serez convaincu de devenir une VDI

Le quotidien d’une vendeuse à domicile

En réalité, votre organisation dépendra de votre situation privée et familiale. Dans le cas où vous avez des enfants, votre planning pourra s’adapter au moment clé comme les sorties d’écoles, les vacances scolaires ou encore la journée du mercredi. 


Étape n°1 : J’organise 

Généralement, la journée débute par la to-do list et l’organisation globale. Cette étape permet d’avoir une représentation visuelle des tâches et événements à réaliser dans la journée. 


Étape n°2 : Je m’informe

Prenez le temps de consulter quelques minutes par jour pour être informé de l’actualité de votre marché. Un temps rentabilisé et qui permettra d’enrichir vos discussions lors d’ateliers chez un hôte. Aussi, nous vous conseillons vivement d’être présent sur les réseaux sociaux. Un canal intéressant par lequel vous pourrez exposer et animer vos produits. 


Étape n°3 : J’entretien mes relations

Toute bonne vendeuse doit savoir fidéliser sa clientèle. Pour ce faire, il faut garder régulièrement contact avec votre réseau. Comment ? Tout simplement avec des petites attentions : un message d’anniversaire, de bonne réception de commande ou tout simplement pour prendre des nouvelles. Soyez créatif, les solutions ne manquent pas !


Étape n°4 : Je prépare mes futurs ateliers

La prospection est l’une des clés pour réussir votre activité. C’est une tâche à nourrir au quotidien pour négocier vos ateliers. Vous pourrez compter sur votre réseau pour organiser et créer de nouveaux événements. 


Étape n°5 : Un soupçon d’administratif

Ce n’est pas forcément le plus passionnant du métier, mais pour éviter d’accumuler du retard, prendre 30 minutes par jour pour faire de la paperasse, c’est rentable sur le long terme. Fixez-vous des petits objectifs à atteindre, ça sera beaucoup moins compliqué.


Quelques conseils pour réussir son activité professionnelle 

Pour mettre en marche votre activité, faire perdurer et fidéliser votre réseau, il est important de réaliser certaines actions. Nous vous livrons nos astuces faciles et rapides pour faire la différence auprès de vos clients. 


Testez sur le long terme vos produits

La meilleure façon de connaître son produit c’est de le tester. Devenez une experte avec un regard objectif sur les atouts et limites de votre gamme. Grâce à votre expérience et une démonstration en direct, vos hôtes seront conquis. 


Formez-vous régulièrement et sur différents sujets

Dans la plupart des entreprises de vente à domicile, des sessions de formations, visioconférences et autres ateliers sont mis à disposition des vendeuses(eurs). Ces ateliers permettent d’enrichir vos connaissances et de donner des clés pour développer encore plus son activité de vente. 


Prenez un maximum de plaisir

Nous dirons que c’est le plus important conseil que nous pouvons vous donner. Les moments de réunion et de partage de manière générale doivent être conviviaux et avec du plaisir. Une vendeuse dynamique et passionnée aura davantage de facilité à convaincre son public d’adhérer au produit. Une atmosphère détendue et ludique qui portera ses fruits à tous les coups. 


Comment la médecine chinoise a su se populariser ?
Vertus et bienfaits du graviola corossol sur la santé