Pourquoi choisir des graines de cannabis féminisées ?

graines de cannabis féminisées

Cultiver sa propre marijuana peut présenter de nombreux avantages. Cela signifie également que vous devrez réfléchir à tous les paramètres de la culture tels que le choix des variétés de graines, leur méthode de culture et bien d’autres. Mais dans tous les cas, c’est le rendement qui compte le plus. Aujourd’hui, il est possible de contrôler sa production en choisissant les bonnes graines de cannabis. Avec les graines féminisées, vous avez la possibilité d’augmenter votre rendement. Il est donc important de connaître les raisons de choisir ces types de graines.

Que signifient les graines de cannabis féminisées ?

La marijuana fait partie des plantes considérées comme dioïques. En effet, ces plantes sont souvent caractérisées par le fait que leurs graines peuvent produire soit une plante mâle, soit une plante femelle. Il en va de même pour le cannabis, qui présente les mêmes caractéristiques. Cependant, seules les plantes femelles sont capables de produire les fleurs qui sont si précieuses pour la culture du cannabis. C’est dans ces fleurs que se trouve le CBD. En ce qui concerne la plante mâle, son rôle se limite uniquement à la pollinisation. Le choix des graines de cannabis à planter dépend donc de vos objectifs de culture à atteindre. Pour produire les fameuses fleurs de CBD, choisir des graines féminisées est la meilleure option. Ce sont les graines les plus utilisées dans la culture de la marijuana. Différents procédés sont employés pour obtenir ce type de graines. C’est ce que l’on appelle le processus de féminisation des graines. Dans ce cas, pour avoir un meilleur rendement de fleurs de cannabis, il faudra commencer par éliminer les plantes mâles et produire des graines féminisées. Ces dernières peuvent être obtenues à partir de deux plantes femelles. Certains procédés permettent de féminiser leurs graines. Avec un ajout d’argent colloïdal, les plantes femelles peuvent produire du pollen. Ce dernier joue un grand rôle dans la production de graines féminisées. Il est même possible de se les procurer dans des pays où la culture du cannabis est légale comme au Luxembourg. 

Les principaux avantages des graines de cannabis féminisées !

L’apparition des graines féminisées dans le secteur de la CBD crée une grande révolution. L’agrégation de graines dans la culture cannabique assure aux cultivateurs d’obtenir des plantes 100 % féminines. Il n’est plus nécessaire de distinguer les plantes femelles des plantes mâles, et d’éliminer ces dernières qui pourraient détruire la récolte. Ces idées offrent un large avantage qui est considérablement important. Tout d’abord, cette méthode est fiable à 99% : il n’y a que des chromosomes femelles (XX) sur les graines féminisées. Ce n’est donc plus un hasard si vous obtenez des plantes femelles ou si la majorité des plantes sont femelles. De plus, opter pour ces graines permet d’économiser de l’espace et du temps. Vous n’aurez pas besoin d’occuper des champs pour cultiver des plantes pendant des semaines pour éliminer les plantes mâles. Prendre les graines féminisées, c’est aussi choisir la sécurité et la tranquillité durant toute la période de culture. En effet, il n’y aura plus de risques de pollinisation, en conséquence moins de fécondation et aussi pas de graines durant la phase de floraison. Les cultivateurs gagnent en abondance des fleurs, la partie du chanvre qui contient beaucoup plus de molécules THC.

Le cannabis féminisé est plus rentable !

 Si l’on considère le fait que près de 99% des plantes femelles sont produites avec des graines féminisées, c’est encore mieux que ce que l’on peut imaginer. Dans la perspective du taux traditionnel que l’on voit le plus souvent, comme 50-50, ces graines féminisées garantissent une grande efficacité, surtout dans une serre. Il semble logique que les plantes femelles produisent plus de fleurs de chanvre, ce qui suggère que le cannabis féminisé soit vraiment rentable. Dans un espace de culture amélioré, comme une serre, le rendement est très bon et la récolte devient plus abondante. Et puis, si vous faites preuve d’un semblant d’organisation et de logique, il est tout à fait possible d’optimiser la surface de culture. Contrairement aux variétés ordinaires, vous devrez jeter près de la moitié de la récolte, ce qui vous fera perdre du temps, du matériel et de l’espace pour la récolte. Les cultivateurs ne manquent pas ces occasions, à tel point que les graines féminisées sont vendues sur le marché dans de grandes proportions. Et même les producteurs de ces graines et les chercheurs de nouvelles variétés tirent de grands avantages de l’apparition des graines féminisées de cannabis. En effet, cela les oblige à ne plus conserver ou étudier le mâle dans leur matériel génétique. Ainsi, à partir de ce moment, tout type de chanvre femelle qui tombe entre leurs mains peut être utilisé comme mâle pour une autre pollinisation et de nouveaux croisements plus féminins.

Utiliser du cannabis féminisé pour mieux gérer la culture !

La gestion de la culture du cannabis est devenue plus facile lorsque les graines féminisées sont arrivées sur le marché. En pratique, distinguer une graine femelle d’une graine mâle est une tâche extrêmement difficile. En plus de ce problème, les ventes de cannabis peuvent diminuer. Tout cela pousse les banques de graines à travailler sur des méthodes permettant de produire des graines de chanvre exclusivement féminines. Le premier objectif est d’éviter les malentendus lors de la vente de graines, mais aussi de garantir aux clients un cannabis qui répond à leurs attentes. Les méthodes autour de la production de graines féminisées sont simples. Elles sont obtenues grâce à deux techniques différentes. La première option consiste à stresser intentionnellement les plantes de chanvre. En faisant cela, vous incitez les plantes femelles à produire des pollens qui sont essentiels pour la reproduction des plantes mères de cannabis. Ces pollens sont également utiles pour la pollinisation de nouvelles plantes, qui produiront ensuite des graines féminisées. Certaines conditions sont nécessaires pour provoquer un tel stress typique dans cette méthode. Dans la deuxième option, vous utilisez la technique STS, qui consiste à pulvériser sur la plante de cannabis un mélange de thiosulfate de sodium et de nitrate d’argent. Cela met à profit la production d’hormones gibbérellines et stoppe celle d’hormones de croissance. En plus de mieux gérer votre production, la combinaison de ces deux méthodes de production de graines féminisées permet de répartir facilement les pieds de cannabis au sein de votre culture.

5 façons dont le CBD peut aider votre cerveau et votre corps
L’huile de chanvre, un trésor naturel aux nombreuses vertus