Trouver une boutique en ligne spécialisée en huiles essentielles

huiles essentielles

Les huiles essentielles sont connues depuis les civilisations anciennes et reconnues scientifiquement aujourd’hui. Ce sont des extraits naturels de plantes aromatiques puissants et extraordinairement efficaces, en termes de beauté, de santé et de bien-être. Il est possible, en les associant, de développer des synergies aromatiques inédites dont les propriétés et les vertus répondent à des besoins ciblés tels que le renforcement des défenses immunitaires, la stimulation, la relaxation, le soulagement des douleurs musculaires et articulaires, etc.

Les différentes utilisations des huiles essentielles !

L’huile essentielle libère, grâce au diffuseur électrique, des microparticules d’huile essentielle dans l’air. Les huiles essentielles qui sont diffusées dans l’atmosphère éliminent, en plus de leurs actions thérapeutiques, les mauvaises odeurs, apportent des ions négatifs et revitalisent l’air ambiant. Les brûle-parfums peuvent également être utilisés, mais ils réduisent leurs principes actifs en chauffant les huiles essentielles. L’ingestion d’huiles essentielles est généralement réservée aux personnes qui connaissent bien ces dernières. Avant de les ajouter comme arôme plat ou pour pouvoir les ingérer comme complément, elles doivent toujours être diluées. Il est également impératif de respecter une prescription qui vous a été faite par le médecin ou le thérapeute lorsque l’ingestion doit se faire pour un usage thérapeutique. Seules les huiles essentielles de qualité alimentaire peuvent être ingérées. Vous pouvez souvent remplacer l’ingestion d’huiles essentielles par une application cutanée. Vous devez vous informer et vous assurer que le prescripteur est qualifié avant d’ingérer inutilement des huiles essentielles. Certaines personnes utilisent les huiles essentielles pour aromatiser leurs aliments. Bien qu’elles soient très concentrées, il faut savoir les choisir et respecter également le taux de dilution qui doit être important selon les huiles. Il ne faut pas dépasser trois gouttes d’huile essentielle pour l’adulte par prise et aussi limiter les prises à trois fois par jour. Ne jamais absorber les huiles essentielles directement. Pour plus d’informations, cliquez sur compagnie-des-sens.fr

Les dosages des huiles essentielles !

Une huile essentielle est généralement efficace sur une période de temps donnée et pour une dose donnée. Si elle n’a pas l’effet désiré après trois ou quatre jours, il est préférable d’en changer. De nombreuses huiles essentielles anti inflammatoires peuvent généralement être utilisées pour le même symptôme. Aussi, continuez le traitement avec l’huile essentielle qui a des propriétés similaires. Le médecin ou l’aromathérapeute peut prescrire des traitements plus longs à des doses plus élevées en fonction de la gravité de la maladie, de l’ancienneté de celle-ci et de l’effet recherché. Il est important de penser à l’approche holistique et de se servir de l’huile essentielle pour agir sur la cause. De plus, les huiles essentielles agissent généralement grâce à leur multitude de composants, contrairement à la médecine de synthèse qui contient une quantité infime de molécules actives. Une règle générale et simple permet également de fixer les doses que l’on peut absorber par voie interne : une goutte pour vingt-cinq kilogrammes de poids corporel, de une à trois prises par jour chez l’adulte et ne pas utiliser l’huile essentielle par voie interne chez l’enfant. Ces informations sont généralement données à titre indicatif. Pour toute utilisation thérapeutique des huiles essentielles, la consultation d’un médecin ou d’un pharmacien spécialisé en aromathérapie est également indispensable.

Les précautions à prendre pour l’utilisation des huiles essentielles !

Les huiles essentielles sont généralement riches en principes actifs et puissants. Elles doivent être utilisées avec modération et manipulées avec précaution. Il faut respecter scrupuleusement les dosages et les modes d’utilisation qui sont recommandés, pouvant être différents selon les usages indiqués par le médecin ou l’aromathérapeute et devant être également en adéquation avec votre situation et votre état. L’huile essentielle ne doit pas être administrée aux enfants de moins de sept ans sans l’avis préalable du médecin. Il est conseillé de ne pas utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse sans avis médical. En effet, certaines de ces huiles peuvent également avoir un impact abortif ou couper le lait. Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les personnes ayant des antécédents de crises ou d’épilepsie, les personnes hypersensibles aux huiles essentielles, les personnes allergiques ou asthmatiques. Les huiles essentielles ne doivent jamais être injectées par voie intraveineuse ou musculaire. Il est recommandé d’effectuer un test d’allergie avant d’utiliser une huile essentielle. Pour ce faire, vous devez appliquer une goutte d’huile essentielle dans le pli du coude. Vous pouvez utiliser cette huile lorsque vous ne constatez aucune réaction après vingt-quatre heures. Le recours aux huiles essentielles en diffusion atmosphérique est généralement contre-indiqué. Il faut éviter toute exposition aux UV et aux rayons solaires dans les heures qui suivent l’application ou la prise de l’huile essentielle photo-sensibilisante. Ne jamais appliquer cette dernière à proximité ou même sur les yeux ainsi que sur les muqueuses auriculaires, ano-génitales et nasales. Vous pouvez essuyer l’œil avec un coton absorbant imbibé d’huile végétale pure ou étaler des gouttes d’huile végétale sur un globe oculaire. Répétez cette opération, si nécessaire, plusieurs fois. Ces huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Si vous les versez dans un plat ou dans un bain, par exemple, elles flotteront à la surface et risquent de provoquer des brûlures ou des irritations de la peau. Elles doivent toujours être diluées au préalable.

Où trouver les huiles essentielles de qualité ?

Il est notamment recommandé d’opter pour des huiles essentielles biologiques et de qualité afin d’éviter tout risque pour la santé. La certification biologique garantit l’absence de résidus de pesticides dans l’huile essentielle finale. Cette huile doit être chémotypée, ce qui signifie que des tests en laboratoire ont également été réalisés pour s’assurer qu’elle contient réellement le bon principe actif. De plus, les molécules produites par une même plante peuvent varier en fonction du climat, de la nature du sol, etc. Une huile essentielle biologique de bonne qualité peut être conservée à l’abri de la chaleur et de la lumière jusqu’à plusieurs années. On se procure généralement ces huiles dans des boutiques en ligne spécialisées ou dans des magasins bio. Les prix pour 100 ml varient de 10 à plusieurs dizaines d’euros selon la plante d’origine et la qualité de l’huile essentielle.

Comment choisir son vaporisateur ?